Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 16 mai 2018

Un texte de Jade R.

La poésie...

La poésie :
   Qu'est-ce que c'est ?
   Juste de petits mots,
   doux ou pas,
   pour s'exprimer librement,
   faire passer un message...

Certains en écrivent
   pour leur plaisir
   pour leur métier
   mais si poésie, sans poète
   personne ne serait plus libre...

Jade R., deuxième année du cycle 3.

jeudi, 19 avril 2018

Un texte de Jade R.

Les vagues...

Les vagues emportent avec elles
   un bateau qui naviguait sur la mer.
Il se balance tellement
   que l'on entend le bruit des vagues
   qui le cognent.
Les pêcheurs ne peuvent vivre sans la mer...
   Sans elle,
    pas d'eau.
   Sans eau,
   pas de poisson.
   Sans poisson,
   pas d'argent.
   Sans argent,
   pas de quoi vivre.
Alors, si nous voulons garder la mer
   arrêtons de la polluer !

Jade R., deuxième année du cycle 3.

mercredi, 18 avril 2018

Un texte de Maxime...

Je suis perdu,
   plus perdu
   que Christophe Colomb...
Pourquoi moi,
   toujours moi?
La vie a un sens
   pourtant...
   Mais pas pour moi,
   moi, moi,
   toujours moi !!!!!!!

Maxime, deuxième année du cycle 3.

lundi, 26 mars 2018

Un texte de Jade R.

Coule, coule ma petite rivière
   comme tu le fais depuis
   des millions d'années...

Mais, aujourd'hui,
   tu as arrêté de couler.
Les humains ont accusé les animaux
   de t'avoir toute bue...

Mais moi je sais que
   c'est à cause de la pollution.
Mais moi je sais que
   tu n'aimes pas la pollution
   et que tu es partie en courant.

Alors si vous voulez avoir encore de l'eau
   jetez vos déchets 
   loin de notre petite rivière.

Jade R. deuxième année du cycle 3.

dimanche, 11 février 2018

Une histoire de Safia...

Il était une fois un garçon passionné de sciences.
Il passait son temps à étudier les extraterrestres :
Il savait "tout" sur leurs oeufs, leur reproduction, leur vie...

Un jour, en rentrant chez lui, dans la rue, il trouva un oeuf.
C'était bien un oeuf extraterrestre !

Il le rapporta chez lui.
Quand il se réveilla, l'oeuf avait éclos et il y avait dans sa chambre un petit extraterrestre.
Il l'emporta dans son laboratoire pour une dissection mais... le petit extraterrestre lui a vraiment fait de la peine.
Alors, il ne l'a pas disséqué.
Il l'a gardé chez lui, l'a nourri, l'a élevé.

Un jour, l'extraterrestre lui a dit qu'il voulait voir sa planète, rentrer chez lui pour retrouver sa vraie famille.
Le garçon a pris sa fusée et l'a emmené là où il voulait aller : sur sa planète d'origine.

Safia, deuxième année du cycle 3.

dessin-de-e.t-l-extraterrestre-6.jpg

dimanche, 04 février 2018

Un texte de Léo...

Il était une fois trois garçons.
Un qui s'appelait Matisse et qui était dans l'équipe des cm2 et les deux autres, Thomas et Sofian, qui étaient dans l'équipe des cm1, des équipes de football.
Tous les trois étaient très forts au football.
Comme ils ne jouaient pas dans les mêmes équipes c'était très bien pour les joueurs des autres équipes.
Tout le monde était donc bien content.
Bons matchs alors !

Léo, cycle 3.

téléchargement.png

jeudi, 01 février 2018

Un texte de Safia...

La mort...

La mort est déjà arrivée,
   c'est comme ça.
   Elle arrivera pour tout le monde
   alors
   amusez-vous,
   profitez de l'instant même.
   Ne vous laissez pas 
   atteindre...

Safia, deuxième année du cycle 3.

mercredi, 31 janvier 2018

Un texte de Jade R...

Un jour, je suis allée à la mer,
   voir danser le sable entre mes mains.
J'ai alors vu mon reflet dans l'eau salée
   telle que j'étais vraiment.
Je suis... MOI
   et depuis ce jour,
   je suis moi
   et personne d'autre.

Jade R., deuxième année du cycle 3.

dimanche, 28 janvier 2018

Deux textes de Candice...

Je n'oublie pas...

Je regarde la nuit
   mais je n'oublie pas le jour.
Je regarde la tristesse
   mais je n'oublie pas la joie.
Je regarde mes rêves
   mais je n'oublie pas d'en faire.

 

Un sourire...

Un simple sourire,
  n'oubliez pas d'en faire.
Dans l'obscurité du monde,
  vous saurez quoi en faire...
Un simple sourire,
n'oubliez pas qu'il peut
TOUT changer !

Candice, deuxième année du cycle 3.

lundi, 08 janvier 2018

Un texte de Marta...

Sur la plage dorée,
j’écoute le mouvement du sable,
je regarde le coucher du soleil
sur le bord de la mer…

Cela fait 852 ns
que je le fais tous les jours.
Oui 852 ans
mais c’est peu pour une…

Vous l’avez peut-être deviné,
je suis une sirène.

Mais une sirène
avec un pouvoir spécial :
Je pourrai faire disparaître les humains…

J’ai juste un problème,
je ne sais pas m’en servir !

852 ans, ça peut vous paraître vieux
à vous les humains
mais c’est comme si
j’avais 7 ans…

Marta, deuxième année du cycle 3.

jeudi, 07 décembre 2017

Un texte de Desmond...

Mon chiot...

Sa tête contre moi,
   nous nous endormons
   tranquillement.

Desmond, première année du cycle 3.

vendredi, 03 novembre 2017

Un texte de Jade S. et Marta...

Le reflet de l'eau...

Le reflet de la mer
   scintille au beau matin.

A cet instant, la mer s'arrête
   et brille dans les vagues.

Le monde tourne,
   la mer se calme.

La peinture sur les ardoises
   reflète l'eau
   et sa beauté intérieure...

Jade S., première année du cycle 3.
Marta, deuxième année du cycle 3.

images.jpg

mardi, 31 octobre 2017

Un texte de Clément...

Sur la Terre...
   flotte l'espace.
Les étoiles filantes
   nous apportent un mot
   car il est seul dans son monde.
Alors, venez dans l'espace
   et partagez un bon moment !

Clément,
première année du cycle 3.

vendredi, 20 octobre 2017

Un texte de Jade et Candice...

La paix...

La paix, 
   c'est notre amie.
Nous nous sommes rencontrées
   au drapeau blanc.
Elle nous a aidé à faire de cette Terre
   un monde meilleur.
Elle nous a offert 
   un bouquet de muguet
   qui a porté bonheur à notre monde.
La colombe est venue dire merci...

   Merci à qui ?
   A la paix...

Jade et Candice, cycle 3.

jeudi, 19 octobre 2017

Une histoire d'Antoine...

Il était une fois, près d'une forêt, une méchante sorcière qui s'appelait Mercule.
Son château était recouvert de toiles d'araignées et de bave de crapaud.

Son but dans la vie était de prendre le contrôle de Mellecombe, un petit village de l'autre côté de la forêt...
Mais les villageois connaissaient son existence et ils s'étaient renforcés : Ils avaient des épées, des casques, des boucliers, des armures...
Ils avaient même une prison qui lui était réservée !

La pauvre ne faisait qu'inventer de nouvelles potions qui ne fonctionnaient jamais.
Pourtant, un jour, elle réussit à en créer une et elle décida de la multiplier...

Les villageois allaient souvent l'espionner et ils découvrirent donc qu'elle allait bientôt les attaquer.
Il y eut une réunion au village.
Le chef prit la parole:
- "Il faut mettre la sorcière au cachot, elle va bientôt nous attaquer".
Tout le monde cria :
- "Au cachot, au cachot !"
Et aussi :
- "En prison, en prison !'
Le chef dit :
- "Silence les amis ! Nous allons organiser des groupes pour la capturer.
Michelle tu vas te charger du groupe 1. Choisis trois personnes pour t'accompagner. Vous partirez à midi !"

Pendant ce temps, la sorcière ne se doutait de rien, elle continuait tranquillement ses potions magiques...
Soudain, son chien aboya, elle regarda par la fenêtre et aperçut alors le groupe 1.
Vite, elle s'empara d'une de ses potions et sortit en la buvant.
la potion était censée la multiplier dix fois pendant dix minutes mais elle s'était trompée, elle avait mis une queue de rat à la place d'une queue de souris !!!
Elle commença à gonfler, gonfler, gonfler et tout à coup, elle décolla en sifflant comme une flèche et retomba... dans le cachot de Mellecombe !!!

Les villageois entendirent un énorme bruit venant du cachot et ils allèrent voir : Ils trouvèrent la sorcière.
C'est alors que le groupe 1 apparut en criant :
- "La sorcière a disparu, on a fouillé partout et on ne l'a pas trouvée !
- Pas étonnant, dit le chef, elle est là !"
Ils regardèrent dans le cachot et eux aussi la virent.
- "Il faut fêter ça, dit le chef, nous sommes le 14 novembre alors chaque année, le 14 novembre, nous organiserons la fête de la sorcière. Nous mettrons de la lumière, il y aura des spectacles et le matin un marché. Mais en attendant il faut poster plusieurs gardes devant le cachot pour la surveiller."

Les jours passèrent, passèrent puis au bout d'un an, comme décidé, ce fut la première fête de la sorcière...
Le matin au marché il y avait de nombreuses guirlandes de sorcières.
Une dame vendait des savons en forme de sorcières, un homme des gâteaux eux aussi en forme de sorcières...
Puis, la fin du marché arriva et la nuit tomba.
La fête commença : Il y avait des spots de toutes les couleurs, les gens dansaient avec agilité...
Soudain, grand silence : Le premier spectacle allait commencer.
Les gens s'asseyaient le programme à la main.
- "Que le spectacle commence", dit le chef, il était 21 heures.
Une personne déguisée en sorcière commença à faire quelques mélanges de produits et la fête continua.
Minuit sonna et la première fête de la sorcière de Mellecombe toucha à sa fin...

Antoine, première année du cycle 3.